Gérer ma trésorerie

Des annulations de charges pour les restaurateurs et les hôteliers

Gérer ma trésorerie

Publié le 27 avril 2020

restaurant

Le 24 avril, Bruno Lemaire, le ministre de l'économie, a annoncé que les entreprises des secteurs de la restauration, cafés, hôtellerie, tourisme, des loisirs, de l'événementiel, du sport et de la culture, allaient pouvoir bénéficier d'une extension du fonds de solidarité, ainsi que d'une annulation de charges.

L'accès au fonds de solidarité sera ainsi élargi aux entreprises de ces secteurs employant jusqu'à 20 salariés et réalisant jusqu'à 2 millions d'euros de chiffre d'affaires, contre 10 salariés et 1 million d'euros de chiffre d'affaires pour l'ensemble des TPE. En outre, le montant de l'aide distribuée via le second volet du fonds de solidarité sera doublé à 10 000 euros, au maximum. La possibilité de recourir à l'activité partielle sera également maintenue après la reprise de l'activité pour ces secteurs. Une exonération de cotisations sociales s'appliquera également à ces TPE et PME durant la période de fermeture, de mars à juin.

Sur le plan fiscal également, le gouvernement a annoncé que des discussions seront entamées d'ici les prochains jours avec les collectivités territoriales sur les modalités de report de la cotisation foncière des entreprises (CFE), ainsi que sur une exonération de la part forfaitaire de la taxe de séjour au titre de l'année 2020.

Enfin, les loyers et redevances d'occupation du domaine public dus aux bailleurs nationaux (État et opérateurs) pour les professionnels des hôtels, cafés, restaurants, du tourisme, des loisirs, de l'événementiel, du sport et de la culture (TPE et PME uniquement), seront annulés pour toute la période de fermeture administrative.

Cerfrance Brocéliande