Social

L'activité partielle en 2021

Social

Publié le 12 mars 2021

Activité partielle liée à la Covid-19

La crise économique liée à l'épidémie de Covid-19 a conduit le gouvernement à renforcer, dès le mois de mars dernier, le dispositif d'activité partielle, notamment en revalorisant l'allocation versée par l'État aux employeurs œuvrant dans les secteurs d'activité les plus touchés.

Un soutien exceptionnel qui, s'il perdure au 1er semestre 2021, est cependant progressivement revu à la baisse.

Une indemnité pour le salarié

Pour chaque heure non travaillée, l'employeur verse au salarié une indemnité minimale égale à un pourcentage de sa rémunération horaire brute. Un taux, fixé à 70 % en janvier 2021, qui sera abaissé à 60 % d'ici au 1er juillet 2021 pour tous les employeurs.

Une allocation pour l'employeur

L'employeur, quant à lui, reçoit de l'État une allocation dont le montant, qui varie actuellement selon son activité, sera égal à 36 % de la rémunération horaire brute du salarié pour toutes les entreprises au 1er juillet 2021.

Le graphique ci-dessous présente, pour l'année 2021, les taux de l'indemnité due aux salariés et de l'allocation perçue par l'employeur.

Attention : un projet de décret prévoit de modifier les dates indiquées ci-dessous. À suivre...

Activité partielle