Fiscal

Déclarations des revenus 2017 : quels revenus des enfants déclarer ?

Fiscal

Publié le 15 mai 2018

Quels revenus des enfants déclarer ?

Les premières paies des enfants ne sont pas toujours faciles à déclarer sur la déclaration de revenus. Les parents se demandent s’il faut déclarer ou non ces revenus à l’administration fiscale. Focus sur ce qui ce qui est imposable, que l’enfant soit rattaché au foyer fiscal de ses parents ou qu’il souscrive sa propre déclaration des revenus.

Peuvent être rattachés au foyer fiscal de leurs parents, les enfants célibataires majeurs, âgés de moins de 21 ans au 01/01/2017 (nés à compter du 01/01/1996) ou de moins de 25 ans au 01/01/2017 s’ils poursuivent leurs études (nés à compter du 01/01/1992).

Les salaires des étudiants 

Chaque étudiant âgé de 25 ans au plus au 01/01/2017 bénéficie d’une exonération sur les salaires qu’il touche pour une activité exercée pendant l’année scolaire ou universitaire. Peu importe qu’il s’agisse d’un job de vacances, d’une activité professionnelle exercée toute l’année, à mi-temps, à temps partiel, régulièrement, ponctuellement, etc.
L’exonération d’impôt sur le revenu, c’est-à-dire la rémunération non imposable que l’étudiant n’a pas à déclarer à l’administration fiscale est égale à 3 fois le montant mensuel du SMIC, soit pour l’année une somme exonérée de 4441 €.

Les gratifications des stagiaires

Les gratifications des stagiaires mentionnées à l'article L. 124-6 du code de l'éducation sont exonérées dans la limite, par an et par contribuable, du montant annuel du salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC) soit 17763 € à proratiser si le contrat n’a pas duré 12 mois.

Les salaires des contrats en alternance  

Seuls les apprentis munis d’un contrat d’apprentissage en bonne et due forme sont exonérés d’impôt sur le revenu dans la limite du montant annuel du SMIC, soit actuellement une exonération à hauteur de 17763 € annuels à proratiser si le contrat d’apprentissage n’a pas duré 12 mois. Les contrats de professionnalisation ne bénéficient d’aucune exonération.

Les rémunérations des élèves des écoles administratives 

Les agents publics élèves d’une école administrative (école nationale des impôts, École de police, école nationale de la magistrature, etc.) ne sont pas, quel que soit leur âge, fiscalement des étudiants. Les rémunérations qu’ils perçoivent sont imposables en totalité, et ne bénéficient pas de l’exonération en faveur des étudiants.

Carole Rio-Laubé