Juridique

Comment assurer la gestion de son entreprise du bâtiment ?

Juridique

Publié le 21 mai 2021

Gérer une entreprise du bâtiment

Management, comptabilité, question juridique, administrative ou législative… La gestion d’une entreprise du bâtiment passe par la réalisation de nombreuses opérations parfois complexes à appréhender. Avant de créer votre structure dans le secteur du BTP, il est donc essentiel de posséder un certain nombre de compétences, ou de se former afin de pouvoir assurer une gestion pérenne de l’entreprise.

Gérer les questions juridiques et administratives

Que ce soit au moment de la création de l’entreprise ou durant son développement, les chefs d’entreprise du secteur du BTP doivent respecter de nombreuses réglementations et formalités légales. Les professionnels du bâtiment sont notamment soumis aux :

  • code de la construction et de l’habitation ;
  • codes des marchés publics ;
  • code de l’artisanat.

Les entrepreneurs du BTP doivent également suivre la législation édictée par la loi 96-603 sur le développement et la promotion du commerce et de l’artisanat, ainsi que le décret 9246. Ce dernier détermine les règles à suivre en matière de qualification professionnelle au moment de la création. Ainsi, pour ouvrir sa structure, le chef d’entreprise doit posséder un diplôme dans le secteur, ou justifier d’une expérience professionnelle de 3 ans acquise. Au quotidien, gérer une entreprise du bâtiment implique donc la maîtrise de plusieurs notions juridiques et législatives. Ces connaissances peuvent notamment être obtenues en suivant une formation dispensée par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat.

Gérer la comptabilité et les opérations de gestion courante

Diriger une entreprise du bâtiment passe également par la réalisation de nombreuses opérations de gestion courante et de comptabilité.

Les opérations liées à la gestion de la paie

Dès que l’entreprise emploie au moins 1 salarié, elle est tenue de s’affilier à une caisse de congés intempéries BTP. Dans le secteur du bâtiment, la gestion des paies est d’ailleurs très spécifique. En effet, l’entreprise cotise auprès d’une caisse, puis la caisse indemnise les salariés en cas de congés payés. Les chefs d’entreprise du bâtiment sont également dans l’obligation de cotiser auprès de l’OPPBTP et de l’APAS-BTP.

Les opérations liées à la gestion de l’activité

La gestion d’une entreprise implique de réaliser différentes opérations comptables, dont certaines sont propres à la réglementation du secteur (comme le suivi des retenues de garantie ou le résultat des travaux). Les chefs d’entreprise doivent également être en mesure de réaliser des devis et de pouvoir facturer leurs travaux selon la réglementation en vigueur.

Gérer les problèmes de sécurité

Le gérant d’une entreprise de BTP doit veiller quotidiennement à assurer la sécurité du personnel sur les chantiers. Le secteur observe d’ailleurs des règles particulièrement strictes dans le domaine de la sécurité et de la prévention des accidents du travail. Trois décrets doivent notamment être connus et appliqués par le chef d’entreprise – les décrets 65-48, 81-989 et95-608. Il est également indispensable de se renseigner au préalable sur les normes européennes qui complètent la législation française.

Gérer le personnel

La gestion d’une entreprise passe bien sûr également par des actions de management et de gestion du personnel. Sachez d’ailleurs que plusieurs conventions collectives organisent la gestion des salariés dans le secteur du bâtiment. L’affiliation est choisie en fonction de la taille de la structure et du statut des employés.

Vous souhaitez obtenir de l’aide pour gérer votre entreprise du bâtiment dans les règles ? Les experts Cerfrance Brocéliande peuvent vous accompagner dans vos différentes opérations dans les départements de l’Ille-et-Vilaine (35) et du Morbihan (56). Retrouvez également plusieurs conseils pour créer votre structure sur notre blog dédié aux professionnels.