Fiscal

Déclaration des revenus 2017

Fiscal

Publié le 16 mai 2018

Déclaration des revenus 2017 : le calendrier de déclaration des revenus est connu

Le calendrier 2018 de déclaration des revenus est connu. Une campagne déclarative qui est notamment axée sur l’instauration du prélèvement à la source à partir de 2019.

Les dates de déclaration

Les contribuables ont jusqu’au jeudi 17 mai 2018 pour déposer leur déclaration de revenus 2017 en version papier (formulaire n°2042).

Ceux qui déclarent leurs revenus par Internet bénéficient d’un délai supplémentaire, variable selon leur lieu de résidence. Pour eux, la date limite de déclaration est ainsi fixée au :

  • mardi 22 mai pour les départements n°01 à 19 et les non-résidents;

  • mardi 29 mai pour les départements n°20 à 49 (y compris les deux départements de la Corse) ;

  • mardi 5 juin pour les départements n°50 à 974 et 976.

La dématérialisation

Les contribuables dont le domicile est équipé d’un accès à Internet et dont le revenu fiscal de référence de 2016 excède 15 000 € ont désormais l’obligation de télédéclarer leurs revenus.

Précision : à compter de 2019, cette obligation sera généralisée à tous les contribuables.

Le service de déclaration en ligne est ouvert depuis le 11 avril sur le site www.impots.gouv.fr. Sachez que ceux qui télédéclarent leurs revenus peuvent corriger en ligne une erreur dans leur déclaration autant de fois qu’ils le souhaitent. Mais des intérêts de retard pourront être appliqués sur les sommes non déclarées dans le délai fixé pour leur zone de résidence.
Une fois l’avis d’imposition reçu, un service de télécorrection sera ouvert sur www.impots.gouv.fr de début août à mi-décembre.

Informations pré-remplies sur la déclaration en ligne

Outre certains revenus de 2017 déjà connus de l'administration et préremplis, de nombreuses informations font l'objet d'un report automatique d'une année sur l'autre (état civil des personnes à charge, détails des frais réels, frais de garde de jeunes enfants...). Bien entendu, il est toujours possible de modifier ou de compléter les données reportées et d'ajouter des informations complémentaires.

Les déclarations de revenus fonciers, 2044 et 2044 spéciale, sont ainsi prérenseignées des informations relatives aux biens, aux locataires et aux intérêts d'emprunts déjà mentionnées sur la déclaration en ligne de l'année précédente. Ces données peuvent être reportées dans la déclaration déposée en ligne en 2017 grâce au bouton situé dans le tableau présentant l'adresse de la (ou des) propriété(s).

Par ailleurs, dans le cadre de la procédure simplifiée de déclaration, en plus des rubriques préremplies, les rubriques déjà utilisées l'année précédente seront présentées vides au contribuable.

À noter : À la suite d'un problème informatique, l'administration a indiqué que certaines déclarations préremplies, déjà adressées par courrier aux contribuables, étaient erronées. Les contribuables concernés seront avertis par courrier et il leur appartiendra de rectifier eux-mêmes le montant dans leur déclaration. Pour ceux qui déclarent en ligne, les données indiquées dans leur espace personnel ont déjà été corrigées.

Le prélèvement à la source

Cette année, la déclaration de revenus va permettre aux contribuables de connaître le taux de prélèvement qui s’appliquera à leurs revenus à partir de 2019 et, le cas échéant, le montant de leurs acomptes pour certains types de revenus (bénéfices professionnels BNC, BIC, BA, rémunération des associés et gérants relevant de l’article 62 du CGI, revenus fonciers...).

Ce taux s’affichera dès la fin de la déclaration en ligne. Les télédéclarants pourront alors, selon leur situation, demander des modifications de leur taux via le service « Gérer mon prélèvement à la source » (individualisation du taux pour les couples, par exemple). Les déclarants papier devront, quant à eux, attendre de recevoir leur avis d’imposition au cours de l’été.

Le paiement de l’impôt

Sauf option pour la mensualisation, le solde de l’impôt sur le revenu devra être réglé au plus tard le 17 septembre 2018. Et vous serez tenu de payer par voie dématérialisée si son montant excède 1 000 €. Il en est de même s’agissant de l’acompte provisionnel à verser au 15 mai 2018. Le seuil de paiement dématérialisé sera abaissé à 300 € à partir de 2019.

L’impôt sur la fortune immobilière

L’impôt sur la fortune immobilière (IFI) a remplacé l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF). Les contribuables dont le patrimoine immobilier net taxable excède 1,3 M€ au 1er janvier 2018 devront le déclarer en même temps que leur déclaration de revenus.