Juridique

Projet de création d’entreprise : par où commencer ?

Juridique

Publié le 14 mai 2020

Création d'entreprise : les étapes

691 000. C’est le nombre d’entreprises créées en France, en 2018. Un chiffre en hausse de 17 % par rapport à l’année précédente, qui s’explique notamment par l’engouement que suscite le statut de micro-entrepreneur, facile d’accès. Ce n’est pourtant pas le seul statut à envisager lorsque l’on crée une entreprise. Si vous avez en tête un projet de création d’entreprise, voici la marche à suivre pour le concrétiser.

Passer de l’idée au projet concret

Il ne suffit pas d’avoir envie de se mettre à son compte ou de créer son entreprise : il est indispensable d’avoir un projet qui tienne la route pour se lancer dans la passionnante aventure de l'entreprenariat. Vous devez ainsi avoir une idée précise de votre future entreprise :

  • Quelle activité exacte allez-vous exercer ?
  • A quelle concurrence devrez-vous faire face ?
  • Disposez-vous des compétences et diplômes nécessaires ou devez-vous vous entourer davantage ?
  • De quel type de locaux avez-vous besoin ?
  • Quel investissement de base nécessite votre future entreprise ? Pouvez-vous bénéficier d’aide à la création d’entreprise telles que l’Acre (Aide à la création ou à la reprise d’entreprise) ?
  • Quelles seraient vos sources d’approvisionnement et votre processus de vente ?
  • Comment envisagez-vous de développer votre clientèle ?

Établissez un business plan ou un prévisionnel détaillé

Si le business plan complet (c’est-à-dire la stratégie commerciale et financière choisie) est davantage réservé aux grosses structures, établir un prévisionnel détaillé est indispensable pour vous lancer sur de bonnes bases. Voici les questions auxquelles vous serez amené à répondre lors de la création de votre entreprise :

  • Quel chiffre d’affaires ambitionnez-vous ?
  • Quels frais de fonctionnement devez-vous prévoir ?
  • De quel fonds de roulement aurez-vous besoin ?
  • Quel sera le montant de vos cotisations sociales ? Quand devrez-vous les payer ?

Le business plan, s’il n’est pas obligatoire, est cependant très important pour que vous puissiez estimer vos futures ressources financières.

Choisir le bon statut juridique pour votre entreprise

Une fois que vous avez établi votre business plan, il vous faudra choisir la forme juridique de votre entreprise. Celle-ci va dépendre de la taille de votre entreprise. Si vous êtes travailleur indépendant, il y a de fortes chances pour que vous optiez pour le régime d’EIRL (entrepreneur individuel à responsabilité limitée), EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée), voire pour le statut de micro-entrepreneur, qui peut constituer une bonne base pour débuter. Si vous envisagez de vous lancer avec des associés, vous disposez également de différents statuts : SA (société anonyme), SAS (société par actions simplifiée), SARL (société à responsabilité limitée), etc. Le choix du statut va dépendre de différents éléments :

  • Souhaitez-vous limiter votre responsabilité ? En cas de coup dur financier, certains statuts vous permettent de distinguer le patrimoine de l’entreprise de votre patrimoine personnel, ce qui évite que vos biens personnels puissent être saisis.
  • Souhaitez-vous avoir la possibilité d’augmenter le capital social ?
  • Envisagez-vous d’embaucher des salariés ?
  • Préférez-vous être soumis à l’impôt sur le revenu (IR) ou l’impôt sur les sociétés (IS) ?
  • N’hésitez pas à vous faire accompagner pour opter pour le bon statut juridique, car ce choix peut être lourd de conséquences. N’hésitez pas à contacter CERFrance Brocéliande pour bénéficier de conseils éclairés sur le sujet.

    Trouver des locaux adaptés

    En fonction de votre activité, il est possible que vous ayez besoin de locaux, notamment si vous menez une activité commerciale et recevez des clients. Si vous ouvrez un commerce, l’emplacement sera même prépondérant. Sinon, vous pouvez tout à fait domicilier votre entreprise à votre adresse personnelle. Si vous avez simplement besoin de bureaux, il vous faudra trouver des locaux qui répondent à vos critères : de quelle superficie avez-vous besoin ? Souhaitez-vous acheter ou louer les locaux – et donc contracter un bail ? etc. Attention, les locaux constitueront une charge fixe. Il est donc important de dénicher le local qui réponde à vos besoins mais qui constitue une charge supportable par votre entreprise.

    Immatriculer votre entreprise

    Après vous être assuré de disposer du financement nécessaire, soit en fonds propres, soit auprès d’établissements bancaires ou d’autres organismes de financement solidaire, il vous faudra effectuer les dernières démarches, à commencer par l’immatriculation de votre entreprise, indispensable pour démarrer votre activité. Vous devrez également vous assurer de bénéficier de toutes les autorisations nécessaires auprès de la chambre de commerce et d’industrie (CCI) et de votre mairie. Une fois votre entreprise lancée, vous devrez ouvrir un compte bancaire dédié à votre société et souscrire à une assurance.

Vous souhaitez être accompagné ? Contactez-nous