Aides

Indépendants, professions libérales... voici la nouvelle condition pour bénéficier du fonds de solidarité

Aides

Publié le 09 avril 2020

fond de solidarité

Le ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire a annoncé un assouplissement des conditions pour bénéficier du fonds de solidarité en avril. Pour les indépendants, professions libérales, petits patrons, la perte de chiffre d'affaires constatée devra être d'au moins 50% et non plus de 70% comme au mois de mars.

En pratique, il faudra donc constater une baisse de chiffres d'affaires d'au moins 50% entre le mois d'avril 2020 et celui d'avril 2019.

Concrètement, ce fonds de solidarité d'1,2 milliard d'euros est financé par l'État à hauteur de 750 millions d'euros, les régions (250 millions d'euros) et les assureurs (200 millions d'euros). Il délivre une aide de 1.500 euros maximum aux professionnels qui n'ont pas le droit à l'indemnisation chômage.

Pour percevoir l'aide correspondant au mois de mars, il est possible d'en faire la demande, depuis le 1er avril, via la Direction générale des finances publiques (DGFiP).

À partir du 15 avril, les entreprises qui malgré l'aide reçue seront en grande difficulté financière pourront demander un second coup de pouce, d'un montant maximum de 2.000 euros. Les dossiers seront étudiés au cas par cas au niveau des régions.  Le gouvernement a assuré que le fonds de soutien sera maintenu durant toute la période de crise.

Sources : www.capital.fr

Cerfrance Brocéliande